Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 18:38

C'était un soir semblable à tant d'autres sûrement
Lorsque l'automne étend ses longues ombres noires
Et qu'il fait si frais dés le soleil couché.

Il était là debout , petite forme frêle, 
Derrière un fil de fer ,qui surveillait mes pas .
J'avais du pain sur moi, quelques brins d'herbe fraîche
Et un seau d'eau pendu au bras .

Et dans un long regard pétrit d'attente humble
Il a posé en moi cette vie qui passait
Pour un instant ensemble nous avons cheminé.

C'était un âne gris, tout seul au coin d'un pré
Qui m'avait accueilli dans sa simplicité .


Lise





Partager cet article

Repost 0
Published by lilou - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Yog 21/10/2009 18:15


Ils ont un regard si doux les ânes.


lilou 22/10/2009 14:11


Oui Yog, et dans toute circonstance ce regard reste doux..
L'âne m'enseigne cette manière d' aimer " ce qui est " .


sonam 14/10/2009 09:07


Un âne gris m'a fait les yeux doux
La vie est passée entre nous...
Bises
Sonam


lilou 17/10/2009 09:58


Tant de choses passent dans un regard ..


gandha 14/10/2009 07:14


L'intensité du Vivant se révèle là où se pose notre attention...
merci Lise et bonne journée à toi.


lilou 17/10/2009 09:58


Juste une question de regard ..


Présentation

  • : Le blog de lilou
  • : Couleurs de la Terre.. Chants du Vivant .. Lumières du Monde.. Instants .
  • Contact

Recherche

Archives

Liens