Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 13:47

Comme des nuages noirs
Sur le soleil de nos vies
Des blessures s'entassent
Et nous nous sentons meurtris.

Par égard pour la Vie
Laissons les passer
Dans leur course infinie
Elles ne sont qu'un cri.

Le soleil est égal
Qu'il soit voilé ou pas
Et sur son piedestal
Peut réchauffer nos pas.

II suffit pour cela
Simplement d'être là
Dans l'élan naturel,
Juste posé en Soi


Lise






Partager cet article

Repost 0
Published by lilou - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Yog 28/01/2010 14:55


Très beau, très juste


lilou 31/01/2010 17:29


Merci Yog.


O. 19/01/2010 10:56


Il y a une mélancolie générale....
J'aime la dernière strophe de ton poème


lilou 19/01/2010 12:45


Merci O.


sevim 18/01/2010 18:05


Chère Lise,
aujourd'hui
je suis meurtrie
je suis ce que je suis
les nuages ne partent pas
comme par magie
je reste là
à regarder
les éclaircies aller et venir
les orages aller et venir
et peut-être un jour
mon coeur s'établir
dans la joie
Merci à toi

Sylvie


lilou 18/01/2010 18:11


Le coeur sait mieux que "nous"..s'établir dans la Joie .
et , comme tu le fais, c'est en regardant les choses aller et venir  .


ambre 18/01/2010 17:29


merci Lilou de ta réponse, je vais tâcher de m'en souvenir :-)


lilou 18/01/2010 18:09


C'est aussi ce que je tente de faire ..et ce n'est pas toujours facile .


catherine2 18/01/2010 10:06


"elles ne sont qu'un cri" qui perce le silence,
impression qu'il faut pour s'accomplir faire le don de soi , pour cela être là posée en soi ?


lilou 18/01/2010 17:26


Il est une manière de se poser..en Soi qui "laisse passer" sans rien ignorer  c'est comme tu le dis peut être une manière de donner qui rend libre . Merci Catherine


Présentation

  • : Le blog de lilou
  • : Couleurs de la Terre.. Chants du Vivant .. Lumières du Monde.. Instants .
  • Contact

Recherche

Archives

Liens