Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 09:31

 

Fille du vent

Sur les chemins de bohème

Je te suivrai.

 

Fidèlement

Comme l'air frais se pose

Sur l'océan.

 

En cet instant

Où la lumière douce berce

Nos coeurs d'enfants.

 

Pour que rayonne
Ce chant qui nous traverse et dit,

Je suis vivant.

 

Fille du vent

Lorsque le souffle passe

En nous, vibrant.

 

 

Lise

 

 

 

Lorsque ces mots se sont écrits j'étais présente à quelque chose qui me dépasse et me porte et que je sers de mon mieux. Depuis, souvent,  je suis revenue lire ces mots comme au seuil d'une porte.
Avec cette question " qui est la fille du vent " ?

Aujourd'hui je peux dire c'est la partie de moi qui chante et rit, qui n'a jamais froid et va pied nu sur les chemins de la vie.

Elle est en chacun de vous aussi.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lilou - dans poésie
commenter cet article

commentaires

pascale 20/03/2011 08:32


j'aime beaucoup votre poésie; le vent nous souffle des mots d'espoir, incitation au voyage de l'âme.


lilou 06/04/2011 12:16



Oui, il est un souffle auquel nous pouvons répondre..Merci Pascale d'être passée ici.



colette 14/03/2011 19:02


"Fille du vent" ton souffle m'est parvenu frais et puissant
Merci


lilou 19/03/2011 10:14



La Vie ainsi nous porte..vers le Meilleur.
Merci Ambre.



ambre 09/03/2011 16:48


ça me rappelle une chanson de Pierre Groscolas .. ;-)


lilou 10/03/2011 09:24



Les mots aiment à voyager à travers nos souvenirs..
Merci Ambre



izazen 05/03/2011 08:15


On ne peut pas inviter le vent, mais on doit laisser la fenêtre ouverte :-) Jiddu Krishnamurti


lilou 05/03/2011 18:48



Si simple..en un sourire..
Merci Izazen



jean 03/03/2011 13:37


Il est dans la maisonnée,
une fille du vent et de la mer,
au pas lent et la marche légère,
que les oiseaux migrateurs
tiennent pour amie éphémère.
Elle vire et volte selon l'humeur,
sans oublier jamais de venir à la rencontre
et de se mettre au service.
Son âme mulassière sait tout des épines noires et des coteaux d'ici.
Elle a pris nom trouspinette.


lilou 03/03/2011 14:28



Il est parfois en nous comme un parfum d'ailleurs
à l'odeur ennivrante qui nous saisit dans l'heure
Et nous porte là bas, aux frontières du Meilleur.
Merci Jean



Présentation

  • : Le blog de lilou
  • : Couleurs de la Terre.. Chants du Vivant .. Lumières du Monde.. Instants .
  • Contact

Recherche

Archives

Liens