Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 10:41

 

 

On pose souvent la question de l’inquiétude ainsi :

 « Qu’est ce qui m' inquiète ? »

 

et  «  je » se met à chercher l’objet de l’inquiétude.

 

 

Ne devrait on pas plutôt dire :

 «  Qui est celui en moi que l’inquiétude ébranle ? »

 

La résonance serait plus large.

 

 

Lise

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lilou - dans pensées
commenter cet article

commentaires

ambreneige 29/04/2011 22:34


je lis un livre en ce moment qui s'appelle "libérez votre enfant de ses pensées négatives" et l'auteur parle des "deux côtés du cerveau" et de la pensée "flexible".. comme ce "je" multiple évoqué
par Annick


lilou 29/04/2011 23:13



 Nous sommes nombreux ..en nous croyant uniques.
Nous véhiculons de nombreux schémas de pensée, comme autant de "parties" de nous , mais dans l'instant où nous manifestons ces schémas nous les percevons comme "nous même"


 Pourtant tout en nous est mouvement..prêter attention à ce mouvement..le  sentir, le questionner, l'écouter..c'est une manière de faire lumière en nous.


Si le titre de ce livre s'adresse aux parents..j'ai envie de dire aux enfants.."libérez vos parents de leurs pensées négatives ".



Annick SB 28/04/2011 11:39


" Je " serait donc multiple !!! et facilement ébranlable alors non ?


lilou 28/04/2011 12:00



Ainsi jouons nous souvent..le plus sérieusement du monde  avec ces parties de nous qui nous ressemblent tout en croyant être seul et en se sentant unique.. Merci Annick


 



Présentation

  • : Le blog de lilou
  • : Couleurs de la Terre.. Chants du Vivant .. Lumières du Monde.. Instants .
  • Contact

Recherche

Archives

Liens