Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 08:32


Je t'aime disait le mot
En sortant de sa bouche.

 

Celui qui l’a reçu

L’a pris dans l’angle mort

 

Ce côté par lequel

Les choses vous surprennent

 

Lorsqu’elles sont lancées

Trop vite et trop fort.

 

Il est parti ainsi

Trébuchant sur le sort.

 

Et je t’aime est resté

Sur le bord de son cœur

 

Guettant l’instant bénit

Où il n’aura plus peur.



Lise 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lilou - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Arnaud 01/03/2010 18:48


Magnifique !!!!!!!
Merci d'être et de poser ces mots comme tu le fais !
Arnaud


lilou 04/03/2010 17:01



Les mots se posent..et "je" n'y suis pas pour grand chose..mais j'ai si grand plaisir dans ce partage ..Merci Arnaud.



juliette 26/02/2010 10:39


Penser longuement les mots avant de les lancer.
Ils peuvent devenir pierre et ricochet


lilou 28/02/2010 16:58


Le mot juste..est peut être celui qui ne fait pas de bruit..
car le silence en nous le porte. Merci Juliette


gandha 26/02/2010 07:06


Oui , que c'est complexe , surtout quand il s'agit du langage de l'amour ...
il y a tellement de manières différentes de montrer son amour ...
" je t'aime " en est une , parmi tant d'autres ....
entre ce que j'ai envie de dire , besoin de dire , envie de faire , besoin de faire pour prouver , manifester à l'autre que je l'aime ... mais peut-être qu'il n'attend pas cette forme là ! Oui
Frédéric , quelle complexité !
Il y a un bouquin qui s'appelle : "Les 5 Langages de l'Amour " très intéressant !!!
et très insctructif aussi bien pour les hommes que pour les femmes ...


lilou 26/02/2010 10:00


Il me semble que derrière tous les mots que nous employons, nous parlons sans cesse d'amour..tous disent " je t'aime" avec de multiples détours..
Et l'autre les reçois un à un , tour à tour, en visant au plus juste pour saisir cet amour ,
partager cette soif, cette faim , toujours..
Dans la forme qu'il prend dans l'instant..
j'ai parfois l'impression que le mot, comme un glaçon, se fige en même temps que l'autre le perçois dans la forme adaptée à ce qu'il peut toucher ,dans l'instant capter de son intensité.
L'angle mort étant celui où il ne peut vibrer que par le sombre en lui..
Ainsi rien n'est jamais ..fini.
Aimer, n'est ce pas ..à chaque pas..se rencontrer !
Merci Gandha



Frédéric 26/02/2010 03:05


c'est sûr que la communication est complexe et comporte bien des angles morts !
merci chère Lise pour ce texte

bises

frédéric


lilou 26/02/2010 09:48


La vision est une question d'attention
de justesse et de précision..
L'angle mort est celui qui ne vibre pas en nous
mais nous croyons que c'est lui qui nous cache la vie .
Meci Frédéric


catherine2 25/02/2010 20:01


"lorsqu'elles sont lancées trop vite, trop fort" le message n'est pas perçu comme il le devrait, c'est tout un art de savoir quel est le bon moment pour dire..., pour retenir la spontaneité ...


lilou 26/02/2010 10:10


"retenir la spontanéité.."
Cela ma fait penser à " tourner 7 fois la langue dans sa bouche "
Cette spontanéité là est une précipitation..de la raison .
La véritable spontanéiné, ce qui surgit , ne fait pas de bruit en manifestant la vie.
Tous les mots bruyants, préssés disent une peur bien camoufflée dans nos idées
c'est pourquoi ,il m'apparaît alors nécessaire de laisser le mot "attendre" c'est à dire travailler avec le temps.
Merci Catherine


Présentation

  • : Le blog de lilou
  • : Couleurs de la Terre.. Chants du Vivant .. Lumières du Monde.. Instants .
  • Contact

Recherche

Archives

Liens