Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 08:21

 

Posé extérieurement, le silence

Est un vacarme assourdissant

Qui ne fait pas de bruit,

Un désaccord muet.

 

Quand  par amour pour la paix

"je" dit à la vie en " moi"

De se taire.

 

Posé intérieurement, le silence

Est l'espace accueillant

Où tous les bruits résonnent

En un acccord parfait.

 

Quand par amour de la paix

"je" en "moi" se tait

Laissant la vie passer.

Le silence est d'or

Il en a la densité et l'éclat

Lorsque, suivant la Joie,

 

Nous disons " tais toi",

Qui es tu toi face à ce qui est là ?

Ouvrant ainsi l'espace

Où nous sommes cela.

 

Alors tout peut être dit

Sans qu'il n'y ai rien à dire

En un sourire.

 

 

Lise

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lilou - dans pensées
commenter cet article

commentaires

ambre 01/09/2010 08:16


en te lisant, ma Lise, je souris ** ..
Merci pour ce texte si juste :-)

** sourire la note, en musique, c'est chanter plus juste, la remonter d'un ton.


lilou 07/09/2010 20:00



Sourire à la vie c'est aussi exactement cela la chanter plus juste . Merci pour cette précision.



Acouphene 29/08/2010 21:53


Je passe silencieusement... je viens de chez Yog...


lilou 29/08/2010 22:32



Alors curieuse, sur la pointe des pieds, je suis allée voir..
Merci Acouphene de m'avoir guidé  vers ce que yog sait faire avec des mots..
Comme un parfum,le silence suit.



virtuelle 29/08/2010 15:14


Et le silence à bout de souffle resté au fond de la voix se romp au fil de quelques notes figées sur la toile aux échos tapageurs et subtiles. De mot en mot de blog en blog une corde attachée à la
langue se tend à la rencontre des chemins aux lignes brisées.


lilou 29/08/2010 22:28



A la rencontre des chemins aux lignes brisées..il y a ce point particulier où tout est là..
Et le silence ce fait chant . Merci virtuelle.



Michèle 29/08/2010 09:14


Lise,
sublime approche sur le silence dont tu sondes avec tant de délicatesse ses vertus comme ses ravages ... intérieur / extérieur... ballet incessant de la confrontation du réel par le dedans et le
dehors, de tout ce que l'on vit, traverse mais aussi qui nous tombe dessus et qu'il faut apprivoiser...Merci pour ce texte.
qui trouvera je pense d'autres échos silencieux qu'offrent les mots posés ici.
Lumineuse journée a Toi.


lilou 29/08/2010 22:23



Approcher le silence, le sentir, puis tenter de le dire sans parler de lui..
Des mots sont venus, d'autres suivront peut être..silencieusement.
Merci Michèle.



Présentation

  • : Le blog de lilou
  • : Couleurs de la Terre.. Chants du Vivant .. Lumières du Monde.. Instants .
  • Contact

Recherche

Archives

Liens