Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 10:11

Lorsque, recevant une carte et un chèque pour ton anniversaire,
Une voix en toi s'élève et dit :
Tout l'amour que j'attend se résume pour l'autre en ce bout de papier
Regarde les mots .

Si la voix dit encore:
Tout l'amour que j'attend se résume pour l'autre en ces quelques mots creux,
Regarde la carte.

Si la voix dit encore :
Tout l'amour que j'attend se résume pour l'autre à ce triste dessin,
Regarde l'enveloppe.

Si la voix dit encore:
Tout l'amour que j'attend se résume pour l'autre à ce pli à poster,
Replace le tout dans l'enveloppe.


Lentement déchire l'argent, les mots,l'image et le pli qui les porte.

Quand tout sera réduit en petits morceaux
Au milieu des débris étalés devant toi
Pose cette question :

La Joie qu'à eu cette personne à remplir ce chèque 
A écrire ces mots et choisir cette carte
Où est elle?

Et tu la verras surgir au milieu des petits morceaux.
Que tu les brûles elle sera dans la flamme,
Une fois brûlés dans les cendres,
Si tu les jettes au vent, dans le vent qui les porte.

Cette Joie c'est l'amour que tu attendais .


Lise

Partager cet article

Repost 0
Published by lilou - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Michel 08/12/2009 00:49


Pour mon anniversaire, je n'ai reçu ni enveloppe, ni carte, ni chèque, mais j'ai reçu ce que personne ne pouvait m'offrir : la paix tranquille et joyeuse d'un beau matin tout neuf, l'éclat
chatoyant des couleurs de l'automne, le bonheur paisible de la vie...de Ma vie, de Nos vies.


lilou 09/12/2009 09:33


Il est des choses comme cela qui n'ont pas de prix, de moment ni de lieu pour nous tenir compagnie..si bien qu'on en profite librement dans l'instant.
Il suffit d'un regard, et la source en nous jaillit.
Alors tous les jours sont des anniversaires et notre anniversaire devient un jour comme les autres dans " le bonheur paisible de la vie " où tout arrive au bon  moment . Merci Michel.


ambre 06/12/2009 22:18


j'aime beaucoup ces petits morceaux, tu as toujours une façon très touchante de présenter les choses
en te lisant j'avais la sensation de voir cette personne qui a rédigé le chèque, écrit la carte, glissé le tout dans l'enveloppe..
Merci Lise de tes mots :-)


lilou 07/12/2009 09:15


De même que tu pouvais voir celle qui la recevait ..
L'objectif est en effet que chacun puisse voir l'autre ..des deux côtés.
Car la souffrance voile l'amour sans jamais le réduire .

Ainsi pouvons nous mettre en petits morceaux ce qui nous fait souffrir ( la forme )lentement,méticuleusement en prenant toute la force de notre souffrance
et nous trouverons toujours au bout la Joie, l'Amour, la Présence, l'Harmonie, l'Accord.( le fond )
Au plaisir de te lire Ambre.


Christian 06/12/2009 18:36


Très belle évocation, à la fois de ma difficulté à accueillir la profondeur du geste de l'autre, mais aussi de ma difficulté à croire à la profondeur de mon geste (quand c'est moi qui envoie carte
et chèque)...

Merci


lilou 06/12/2009 18:45


Tout à fait ..l'histoire se lit dans les deux sens ..
Donner et recevoir ..n'est ce pas apprendre à se libérer de toutes les entraves ..
Pour "sentir " ce qui ne peut se rompre..l'Amour .
Et il faut souvent que tout éclate en miettes, qu'il ne reste plus rien pour nous apercevoir que ce "rien" contient "tout ". Merci Christian


ariaga 05/12/2009 14:59


Si je passe chez toi et que je lis tes mots, c'est la joie !


lilou 06/12/2009 18:34


Alors ..passe souvent ..car la Joie est contagieuse .
Merci Ariaga


baladin 05/12/2009 11:57


"Ce que nous attendons de l'autre" nous parle de nous, de notre incapacité à recevoir cet autre tel qu'il est, de recevoir simplement ce qu'il a à donner. Nous voudrions de lui telle attention,
nous voudrions qu'il soit ainsi avec nous...
Nous attendons de l'autre qu'il nous porte hors de nos blessures qui nous parlent encore du chemin qu'il nous reste à parcourir.
Mais si nous lui demandons tant d'amour, ne devons nous pas l'aimer tout autant, donc ne pas exiger de lui ce qu'il ne sait pas encore exprimer, voir sa souffrance à lui et sa propre difficulté à
panser ses blessures, à grandir tout simplement.

Gros bisou Lise


lilou 06/12/2009 18:32


" Nous attendons de l'autre qu'il nous porte hors de nos blessures qui nous parlent encore du chemin qu'il nous reste à parcourir"

Grandir ..n'est ce pas apprendre à Aimer son prochain comme soi même..
en touchant l'Etre .
C'est à cela qu'invite aussi ce petit mode d'emploi de la déception à travers un exemple banal..
car en remontrant le fil de ce qui nous fait souffrir...on le "détache " en quelque sorte de nous..on se donne le droit de ne pas être satisfait de l'autre lorsque son geste touche une blessure
qui,chemin faisant se dissoud , nous laissant apparaître l'Amour. ( l'intention de l'Etre que notre Etre peut recevoir )
Derrière tout ce que l'on attend pas ..il y a tout ce qui Est.
C'est comme l'espace entre les mots..ce "rien" qui contient " tout le reste"
Un grand merci Balladin pour ce partage ..j'aime à croiser tes mots porteurs de sens pour moi .


Présentation

  • : Le blog de lilou
  • : Couleurs de la Terre.. Chants du Vivant .. Lumières du Monde.. Instants .
  • Contact

Recherche

Archives

Liens