Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 16:40

Savez vous..
Les mots que j'écris laborieusement
Bien avant qu'ici ils se posent vibrants.

Savez vous ..
Tous tordus ,mal formés, ils peinent à exister
A les voir on les croirait venus d'une étrange contrée.

Savez vous ..
Qu'inversés je les trouve parfois
S'amusant à jouer au bout de mes doigts.

Savez vous..
Ces mots là se redressent pourtant
En suivant le parfum qu'ils portent dans l'instant.

Savez vous ..
Lorsque je sais les confier à la Joie
Qui les porte et les lie bien mieux que moi.

Savez vous ..
Qu'ils chantent ainsi bien au delà du temps
Suspendus à la vie sur un doux fil d'argent .

Savez vous..
Combien alors je vous remercie
D'avoir bien voulu les croiser ici.


Lise


Partager cet article

Repost 0
Published by lilou - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Yog 19/11/2009 00:17


Comme c'est beau! Tout effacer pour ne faire apparaître que la Joie/Vérité.


lilou 20/11/2009 11:06



Chaque fois que tout s'efface..reste une chose qui ne peut s'effacer .
Alors tout ce que l'on a perdu ( mental) ouvre la richesse qui nous habite (essence )



Christian 16/11/2009 23:04


Savez-vous ?

Difficile de savoir, Lilou.
Mais pour ma part je devine...
...à partir de ma propre pratique.
Merci !


lilou 18/11/2009 15:32


J'ai encore aussi tant à deviner ...de tout ce savoir qui ne résiste pas à la pratique .


Alaxis 16/11/2009 17:48


Les mots sont porteurs de chaleur
Ils s'inscrivent selon nos humeurs
Et tels des parfums très suaves

Tes mots Lilou ont une résonance si douce
Comme ce merci de ta part.

Alaxis


lilou 18/11/2009 15:28


La résonance..cet écho qui fait que l'on est  jamais seul .
Et que des mots en appellent d'autres.


gandha 16/11/2009 09:47


Cet exemple que tu donnes dans la marche me parle d'autant plus que j'ai traversé , il y a 11 ans , la paralysie , ... et j'ai eu l'occasion de redécouvrir comment le pied se pose sur le sol pour
être dans l'axe et permettre de garder l'équilibre ... toute une initiation ...


lilou 16/11/2009 12:55


Et ce que tu as traversé..n'a pu conduire à une réalité (forme) nouvelle qu'en te laissant traverser ..
l'initiation , ce retour à Soi par soi , lorsque en prenant "tout ce qui est là " totalement et seulement cela ( c'est à dire rien de ce que l'on espérait avoir ) on le suit.


gandha 16/11/2009 07:45


Lise ,
Tu nous décris le processus par lequel l'inspiration te vient ?
Je me sens en complète adhésion avec le chemin que l'élan crateur prend et j'ai la sensation de le vivre dans la peinture .

J'aime ta manière de le décrire , tellement abandonné à un autre plan de conscience que la volonté propre ...
J'ai envie de partager avec toi une phrase ( qui me fait penser à toi ) et qui m'a beaucoup touché d'un Maître potier Japonais YU FUJIWARA , qui parle du processus créatif :

" C'est toujours ta vérité intérieure que tu dois suivre , non ton idée ...
et encore moins celle d'un autre .

Ton idée d'ailleurs risque d'être trop nette, trop ennuyeuse .

Ta réalité personnelle est en général plus hésitante, plus irrégulière ,
et il n'ya rien de plus beau que l'imperfection , à condition qu'elle soit naturelle.

Et ton oeuvre sera conduite vers la faille qui est en toi, et , qui est tout le charme de ceux qui t'aiment ainsi .

Tu attendras alors l'oeuvre vraie ,
qui ne peut être que celle que tu n'as pas voulue . "


lilou 16/11/2009 09:16


Cela rejoint en moi ces mots : " le maître potier ne signe pas "
que je traduit ainsi : tout parle de lui à travers son oeuvre sans qu'il n'ai rien à dire ..et c'est parce par ce vide qu'il pose que l'oeuvre prend forme.
Le processus que je décris est celui par lequel j'arrive à mettre en oeuvre ( en forme)  ce qui surgit dans le désordre . Ce n'est pas tant sur le fond toujours précis que sur la forme
imparfaite .
Exactement, comme un marcheur qui sait où aller, connais parfaitement le chemin mais commande mal ses pieds, il lui faut donc "inventer" la marche et pour cela surtout ne pas chercher ,ne pas
vouloir mais " suivre " ce quelque chose en lui qui "sait ".
Merci pour le cadeau de ce partage .


Présentation

  • : Le blog de lilou
  • : Couleurs de la Terre.. Chants du Vivant .. Lumières du Monde.. Instants .
  • Contact

Recherche

Archives

Liens