Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 21:31

 

Lorsque le ca-chat-l’eau  joue à chat-perché
Sur un chat-luthier, tout peut arriver,
Si vous donnez la langue au chat
Prenez garde, il s’en servira !

 

 Pour trouver entre-chats :

 

 

Un chat- grain inexpliqué, pour les oubliés
Quand le chat qu’un pour soi est passé par là
Et que le chat-errant s’en va
Lassé d’échafauder des pourquoi.

 

Un chat-pitre  pour s’amuser
A la chat-rade de la vie
Pour le plaisir de cha-huter
Dans ce troublant  chat rit va rit .

 

Un chat-teigne qui n'en fait qu'à sa tête
En de charmantes pirouettes
Comme s’il travaillait du cha-peau
Pour chasser les chat-fouins du troupeau.

 

Par le chat de l’aiguille il passera enfin
Plus léger qu’un chat-moi
Plus rusé qu’un chat-manne
Chat l'heureux et taquin.

 

Lise

 

 

Merci à  Colette  pour ce jeu d'écriture.

Repost 0
Published by lilou
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 10:58

 

Sais tu que le soleil
Derrière tes volets
Entrouvre ses paupieres
T'écoutant respirer.

Chaque fois que tu chantes
Et que d'un pas léger
Ton coeur qui se contente
Danse la vie qui naît.

 

Et qu'il se cache et se tait
Lorsque ton pas le cherche

Espérant le trouver
Conforme à tes souhaits.

Lise

 



Repost 0
Published by lilou
commenter cet article
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 14:47

 

 

Laisse,
Prie,
 
Laisse les menus tracas
Recueille toi.
 
Sois ce berger
Qui suit l'étoile.
 
Dans l'espérance
Et la Joie.
 
 
Lise
 

 

 

 

Repost 0
Published by lilou - dans pensées
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 09:31

 

 

Elle a mis les étoiles
A ses fenêtres nues
Accroché le soleil
A l'angle de ses rues
Et lance vers le ciel
Un regard tout ému.

 

En son coeur qui palpite
Au rythme de la vie
Une foule se presse
Et déchire la nuit
Bousculant dans sa liesse
La campagne endormie.



Jusqu'au petit matin
Elle navigue ainsi
Entre hier et demain
Tout au creux de son lit
Suspendue au destin
De ce temps qui s'enfuit.

 

Lise

Repost 0
Published by lilou - dans poésie
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 13:06

 

St Denis a beaucoup à dire..

Fut un temps l’Abbaye des Dames
Permettait d’atteindre le septième ciel
Mais manquait de discipline.
C’était le lieu des têtes en l’air.

 

De nos jours on peut s’y rendre par un funiculaire
Fil suspendu dans les airs
Qui évite d’emprunter l’escalier.
Arrivé en haut on peut avoir la tête qui tourne.

 

La révolution détruisit les pierres
Renversant la forme
Faute de comprendre le fond.
Le peuple avait la tête ailleurs.

 

De nos jours certains révolutionnaires
Tentent d’accéder au fond
Sans passer par la forme.
Ils risquent d’en perdre la tête.

 

La clef de la révolution est un retournement
Au bout de l’escalier de 222 marches
Qui a remplacé celui en deux étapes de 15 et 45
Attention à la marche, la tête pivote.


Au pied de la butte
L’art se plait à vivre
La tête dans les étoiles.

 


Lise

 

 

Repost 0
Published by lilou
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 11:46

Le_Moiturier_-circle-_Saint_Denis-1-.jpg

 

La légende de St Denis

 

Me parle d'une montagne
Gravie à mi chemin.

Au delà de ce point
La tête n'a plus d'usage.

 

Celui qui marche alors
Le Martyr, est Témoin.

 

Lise

Repost 0
Published by lilou
commenter cet article
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 12:33

 

C’était un jour peu ordinaire
Il y avait un couvert supplémentaire
Et sur la nappe à carreaux
Du vin à la place de l’eau.

 

Il était là ne sachant que faire
Tout empêtré dans ses affaires
Il revenait de loin
Pour voir les siens.

Pendant qu’il marchait sous le vent
Ils avaient cultivé la terre
Bousculant l’horizon bien souvent
Pour oublier les frontières.

A présent devant leur aîné
Le silence leur collait aux pieds
Comme la boue qu’il avait oublié
Dans ce monde plein de mystères.

 

Ensemble et chacun pour soi
Ils tentaient de comprendre pourquoi
Si heureux de se trouver là
Que ça ne se dit pas.

 

Suspendus à l’instant
Comme à une prière
Pour que la saveur d’avant
Métamorphose la lumière.

 

Lise



Repost 0
Published by lilou
commenter cet article
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 22:41

11

 

A la onzième heure
Du onzième jour
Le onzième mois
De l'an 2011
Que va t-il se passer.

Notre esprit fertile peut tout imaginer
Face à cet unique palaindrome premier
Ayant un nombre pair de chiffres comptés.

 

Mais de ce temps décompté
Qu'en est il en Réalité ?

 

 

Lise



Repost 0
Published by lilou
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 11:51

 

C'est peut être en me prenant au  jeu,
Que "je" suis arrivée


 ici


Où je cheminerai avec plaisir
En votre compagnie.

Si le coeur vous en dit.

 

Lise

Repost 0
Published by lilou
commenter cet article
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 14:57

 

Lorsque je pense me taire
Tout en ayant beaucoup à dire
Voici le résultat..

Des mots sortis
Tout droit de nulle part
Prêts à y retourner

Sitôt le dos tourné.

 

Lise

Repost 0
Published by lilou
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lilou
  • : Couleurs de la Terre.. Chants du Vivant .. Lumières du Monde.. Instants .
  • Contact

Recherche

Archives

Liens