Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 10:02

 

 

IMG_6680.JPG

 

 

IL n’y a pas deux galets qui se ressemblent

Et pourtant tous par l’eau lissés

Ont acquis la même forme, usés.

 

Inlassablement je les contemple

Dans cette incroyable diversité

Qui fait leur uniformité.

 

Si semblables aux hommes

Qui dans la vie, jetés,

Roulent et se transforment à volonté.

 

Lise

 

 

Repost 0
Published by lilou - dans pensées
commenter cet article
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 09:31

 

Fille du vent

Sur les chemins de bohème

Je te suivrai.

 

Fidèlement

Comme l'air frais se pose

Sur l'océan.

 

En cet instant

Où la lumière douce berce

Nos coeurs d'enfants.

 

Pour que rayonne
Ce chant qui nous traverse et dit,

Je suis vivant.

 

Fille du vent

Lorsque le souffle passe

En nous, vibrant.

 

 

Lise

 

 

 

Lorsque ces mots se sont écrits j'étais présente à quelque chose qui me dépasse et me porte et que je sers de mon mieux. Depuis, souvent,  je suis revenue lire ces mots comme au seuil d'une porte.
Avec cette question " qui est la fille du vent " ?

Aujourd'hui je peux dire c'est la partie de moi qui chante et rit, qui n'a jamais froid et va pied nu sur les chemins de la vie.

Elle est en chacun de vous aussi.

 

Repost 0
Published by lilou - dans poésie
commenter cet article
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 10:27

 

 

Parfois sortent de notre bouche

Des mots en l'air,

Des mots pressés

Où iront ils se poser ?

 

Dans quels replis de nos chimères

Alimentant nos colères,

Nos peurs ou nos regrets

Resteront ils accrochés ?

 

Puisque ce sont des mots en l'air

Laissons les donc s'effacer

Dans la douceur de leur mystère

Lentement s'avaporer.

 

Pour ne garder de leur passage

Que la fraîcheur instantanée

Qui a permis leur usage

Dans un moment inopiné.

 

Où notre langue a fourché

Trébuchant sur l'inespéré.

 

 

Lise

Repost 0
Published by lilou - dans pensées
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 13:54

Ô

 

IMG 6697

 

Ô

 

Infinie course de l'eau

Qui chante et passe

De bas en haut.



Suivre ta trace

S'infiltrer, s'évaporer,

Renaître sans cesse

De ce qui a été.

 

Remonter à la source

Par ce qui l'a quitté

Dans la juste mesure

S'appliquer à couler.

 

Et entrer dans le cercle

Que tu nous as montré

Doucement s'abreuver.

 

 

Lise 

 

sur une invitation de Mabes 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by lilou - dans poésie
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 11:44

  

 

Quand la Vie nous inspire

Nous entrons en mouvement

Et devenons vibrants.

 

Nous sommes à la fois aspirés par elle

Et l'inspirons en nous

Par tout ce qui nous touche.

 

Comme un souffle elle vient

Doucement se dépose

L'espace d'un repos.

 

Et le mouvement s'inverse

Nous soufflons sa force

A travers nos vies.

 

Exprimant ainsi, l'Esprit.

 

 

Lise

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by lilou - dans pensées
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 12:16

 

Nous aspirons profondément à la « reliance »

Cette manière d’allier nos vies à la Vie.

Mais bien souvent nous restons prisonniers de la forme

Et brisons nos ailes sur la cage dorée de nos idées.

Nous entrons alors dans la doctrine, le consensuel, le mesuré,

Un espace restreint où nous nous sentons exister

En voyant tout autour le vide nous menacer.

C’est à mesure que ce vide se comble

De quelque chose de non mesurable.

 

Que nous nous relions à la vie en nous.

 

 

 

Lise

Repost 0
Published by lilou - dans pensées
commenter cet article
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 09:41

 

Entre "j'aurai du faire " et " si j'avais su"

Que reste t il d'aujourd'hui

A part la peur qui nous tient compagnie

Et cette soif profonde de maîtriser nos vies.

 

"ça devait arriver", " je te l'avais bien dit "

Lançons nous à la ronde pour partager ainsi

La colère qui gronde en nos coeurs meurtris

Dans le désir ardent de savourer la vie.

 

Il suffit pourtant d'entrer dans l'instant

Ce présent ordinaire qui n'a aucun attrait

Aux yeux de nos pensées d'éternité

Pour toucher cette paix que nous voulons trouver.

 

 

Car la vie est une onde qui ne peut s'exprimer

Que dans cette seconde que nous avons pensée

Lorsqu'elle reste nue de tous nos souhaits

Et nous comble alors de l'inespéré.


Lise

 

Repost 0
Published by lilou - dans poésie
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 16:10

 

Elle leur avait dit  donnez moi 10 mots..

Ils ont cherché, peut être improvisé et chacun a trouvé le mot qui lui plaisait..

Que peut on faire avec 10 mots..

C'est le départ du Nouveau.

 

Alors devant moi simplement ils se sont posés..

Je vous livre ici ce que cela a donné..

En vous invitant si le coeur vous en dit

A laisser la vie vous inspirer aussi .

 

 

 

Parcours en dix étapes pour un bonheur sans nom.

 

Assurément la vie est belle, mais ne me demandez  pas pourquoi 

Ne me demandez pas si je suis partie en vacances pour me reposer

En savourant la détente de gambader dans les prés.

 

Non ne me demandez pas de vous raconter

Comment je fabrique la beauté

C’est une énergie  particulière qui ne saurait s’expliquer.

 

Le chemin qui y mène n’est pas très compliqué

Il suffit d’un grain de sel dans nos tristes journées

La tendresse délicate d’une douce amitié.

 

Pour sentir son cœur tout à coup s’éveiller

Comme l’eau se répand et va tout abreuver

Quand nous écoutons lamour en nous vibrer.

 

Alors de ces dix mots tour à tour proposés

Reste la saveur de les avoir trouvés

Et le parfum subtil qui les a assemblés.

 

Vous avez tout pour être comblé.

 

Lise  

 

 

Un soir, en passant.

 

La tendresse c’est le sel de la vie avait il dit avec cet air grave qu’elle lui connaissait parfois.

Ils parlaient si rarement que cela était devenu habituel de savourer la détente en silence et là tout à coup ces mots résonnaient que plus fort.

 Il était assis sur un tronc d’arbre à la lisière de cette forêt où ils se promenaient ensemble depuis bientôt dix ans chaque fois que des vacances leur permettaient de se retrouver.

Le regard perdu au loin il semblait rêver à la beauté du monde.

Elle se prit à penser à sa vie, à tous ces instants où il avait laborieusement posé un pas devant l’autre pour tenter d’avancer en suivant sa destinée.

Sur combien de chemins s’était il égaré, combien de faux pas avait il fait pour pouvoir dire cela avec ce calme profond de l’eau dormante et cette assurance  qui rendait ses propos  profondément justes.

Le jour tombait, le froid lentement montait de la terre avec la nuit.

Pourtant en elle une chaleur s’installait doucement. Elle avait le goût des feux de bois de son enfance, des ballades à vélo, des fou-rire  et de tous ces petits riens qui vous donnent tant dénergie qu’on les croirait porteurs de magie.

Et là simplement, sans qu’ils n’aient plus rien à dire, elle sut, en un sourire, qu’il parlait d’amour.

 

Ce soir là la nuit fut longue à venir tant ils semblaient portés par la lumière.

 

Lise

 

 

 A vous...

 

 

 

Lol, la tendresse est source d'inspiration dans mon pays sans chemin.
Elle me parle de la beauté de ces paysages où l'eau ruisselle en abondance, apportant la détente à tout ce qui vit, bruisse en cette si belle énergie.

Je ne connais ce mot "vacances" que pour cet état d'ouverture sans limite qui s'offre parfois... c'est amour.

Le sel de la vie ?
Pas de vie sans sel.

Tendresse   - MICHE -

 

 

 

 

S'il n'y avait eu ces chemins de tristesses et d'hivers

Ces parcours blessés d'amour, de tendresse effacées

Ces fleuves où coule l'eau gorgée du sel de l 'amer

Ces vacances sans détente de mon âme crispée


Serai je devenue moi, t'aurai-je rencontré toi?



Mais tu es venu , j'ai vu la beauté de ta douceur

Tu as insufflé l'énergie du feu dans mon cœur

Tu as brisé le cristal de ma souffrance .

Par toi, je retrouve le chant de l'enfance .



Maintenant, je sais ce que la vie voulait de moi.

 

 - CATHERINE -

 

 

 

 


L'amour offre à notre âme des vacances éternelles !
C'est le chemin vers la vérité, qui, comme l'eau, coule sans jamais s'arrêter.
L'amour n'est que pure énergie !
Beauté à l'état pur, c'est le sel de la V.I.E. ! (Véritable Importante Essence)

Belle soirée Lilou !    - ARNAUD -

 

 

 

Depuis que Batilde, l'AMOUR de sa VIE, était partie en VACANCES prolongées, l'idée de devoir rester seul avait fait son CHEMIN. Le souvenir de sa BEAUTE sulfureuse commençait à s'estomper tandis que la TENDRESSE qu'il avait éprouvé pour elle diminuait au point qu'il se retrouva bientôt sans ENERGIE ni désir de continuer à vivre. Aprés avoir grignoté machinalement un vieux crouton de pain sans SEL, il fonça dans la salle de bain, ouvrit fébrilement l'armoire à linge et en sortit un petit pistolet. Il jeta un dernier regard vers le malheureux humain qui se reflétait dans le miroir, puis il appuya le canon contre son front et pressa la DETENTE. "Pssshuittt..." entendit-on, et le visage encore tout mouillé, il regarda son arme d'un air bête : c'était un pistolet à EAU...

 

  - MICHEL -

 

Repost 0
Published by lilou
commenter cet article
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 10:05

 

Peut être désirez vous une année de rêve

Je vous souhaite alors de rêver d'Amour.

 

Pour que la Vie vous porte

Sur les ailes du temps.

 

En voici les mots écris il y a longtemps

Réveillés par Yog à ce jour dans l'instant.

 

 

 

L'Amour sans nom

 

Elle est l'amour sans nom

Celui qui chasse l'ombre

Et n'ayant point de fard

Brille de mille éclats.

 

Elle est l'amour sans nom

Celui qui ne se dit pas

Mais se touche et se sent

Bien mieux qu'il ne se voit.

 

Elle est celle qui vient

D'un pas délicat

Se poser en douceur

Prés d'un coeur qui bat.

 

Je la croise parfois

Lorsque mon âme en pleurs

Grelotte de froid

Et qu'au bord de ma nuit

Elle brille pour moi.

 

Elle est l'amour sans nom

Compagne de nos rêves

Qui nous berce en chantant

Dans ses doux cheveux blancs.

 

Elle est l'amour sans nom

Gardienne du Mystère

Qui nous porte en dansant

Sur son long fil d'argent.

 

Elle est la Vie en nous

Cette part de Lumière

Qui veille sur l'enfant

D'un regard bienveillant.

 

Suivons la toujours

Elle est pure merveille

Et jour aprés jour

Doucement nous éveille .

 

Lise

 

 

 

 

Repost 0
Published by lilou - dans poésie
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 11:04

L'UN

 

L'Homme debout
L'Unique

Seul et Tout à la fois.

 

Tout est en Lui,

Lui est en Tout .

 

Redressons nous .

 

 

Lise

 

 

Repost 0
Published by lilou - dans poésie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lilou
  • : Couleurs de la Terre.. Chants du Vivant .. Lumières du Monde.. Instants .
  • Contact

Recherche

Archives

Liens